Fiwap

Fiwap asbl
Rue du Bordia, 4
B-5030 Gembloux

Tél. : 0032(0)81.61.06.56
Fax. : 0032(0)81.61.23.89
Email :

AG 2019 Fiwap: présentations

Voici les présentations des sponsors et orateurs de la 26ème Assemblée Générale de la FIWAP qui a eu lieu le 11 mars 2019 à Houtain-le-Val:

Les priorités d’action de la Fiwap
L’action de la Fiwap doit rester centrée sur les besoins de ses affiliés et sur les enjeux majeurs de la pomme de terre belge. L’enquête des membres réalisée en 2018 constitue une très bonne base de réflexion, mais le débat soit aussi se nourrir des problèmes récents vécus en production et en commerce. Venez partager les idées et les points de vue pour que la Fiwap garde le bon cap !
 
Quels désherbage et défanage pour le futur ?
La disparition progressive de matières actives à usage agricole impose de revoir les méthodes habituelles pour certains points du parcours phyto-technique.
Il en est ainsi du désherbage, étape fortement pointée du doigt en raison du profil défavorable des matières actives herbicides sur plusieurs compartiments de l’environnement. L’avenir du désherbage se déclinera sans doute en couplant diverses méthodes qui allieront machinisme, traitement localisé, agriculture de précision, et pourquoi pas robotique ? Tout cela en cohérence avec une gestion des adventices réfléchie sur l’ensemble de la rotation. Les réflexions et expérimentations ont démarré depuis plus de 10 ans, en France notamment, avec des conclusions qui doivent baliser l’évolution nécessaire du désherbage 100 % chimique dans les prochaines années.
Le défanage est une étape cruciale dans la maîtrise du rendement et de la qualité des pommes de terre, que ce soit pour les marchés du frais ou pour la transformation industrielle. La disparition prochaine du diquat va révolutionner les pratiques : que reste-t-il comme solutions chimiques, dans quel schéma de traitement et avec quelle efficacité ? Quid des alternatives, qu’elles soient mécaniques, thermiques ou autres ? Les enjeux techniques sont énormes pour le secteur car le défanage se raisonne par (groupe de) variété(s), avec comme enjeu la qualité de la production finale. La maîtrise des coûts reste aussi primordiale, dans un contexte global de disparition des solutions bon marché.
 
Tout droit de reprise, de reproduction, de traduction ou d’adaptation, partielle ou totale, sous quelque forme que ce soit, est réservé à la Fiwap et est interdit. Sauf accord préalable écrit du / des auteurs et de la Fiwap. Une reprise partielle peut être faite en italique, moyennant son insertion entre guillemets, et mention de la source (auteur(s) et Fiwap asbl). Source photos : Apaq-W et Fiwap
 

Avec le soutien du Service Public de Wallonie (SPW) - Direction Générale Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement (DGARNE)