Fiwap

Fiwap asbl
Rue du Bordia, 4
B-5030 Gembloux

Tél. : 0032(0)81.61.06.56
Fax. : 0032(0)81.61.23.89
Email :

Le chlorophyllomètre

La méthode de fractionnement de la fumure azotée : toujours à votre service

Le fractionnement de la fumure azotée en pomme de terre est appliqué en routine depuis plusieurs années en Wallonie, du moins sur les variétés les plus courantes telles que Bintje, Nicola, Victoria ou Charlotte. Elle est néanmoins relancée cette année par la mise en démonstration sur plusieurs sites en Wallonie, et par la poursuite de la mise au point sur des variétés particulières.
Nous faisons appel aux parcelles !

Petit rappel de la méthode
1. Conseil de fumure azotée : contacter un laboratoire de proximité et solliciter un avis de fumure azotée sur base d’un prélèvement de sol. Ce conseil est adapté à la variété.

2. Apport de 70 % de la dose conseil à la plantation : appliquer classiquement cette dose réduite en laissant une fenêtre sans azote de +/- 200 m2.

ATTENTION : cette fenêtre est régulièrement oubliée par le producteur. Il devient alors impossible d’appliquer la méthode !

3. Ajustement pendant la croissance : en fonction de la culture, de la minéralisation du sol et des objectifs de qualité, le complément de 30 % est appliqué en cours de végétation si et quand il est jugé nécessaire. Pour ce faire, une mesure sur le feuillage dans la fenêtre zéro azote et dans la parcelle à l’aide du chlorophyllomètre permet de prendre la décision en 5 minutes.

4. Si nécessaire, le complément est apporté sous forme d’urée ou d’azote liquide, par petites doses, mais endéans les 2 semaines après déclenchement du chlorophyllomètre.
La méthode est validée aujourd’hui pour une douzaine de variétés en Belgique.

Intérêt de la stratégie
Les résultats d’essais (9 ans) réalisés en Wallonie sont très positifs à condition de bien respecter la méthode :
- dans 2 cas sur 3, le fractionnement s’est avéré positif ;

- dans les autres cas, la dose réduite (70 % de la dose conseil) a été suffisante sans perte de rendement ni de qualité : L’économie d’azote est alors un des aspects positifs ;

- les gains s’expriment surtout en termes de gros calibre, de tonnage et de PSE. En année à risques de rejet, (entraînant des difformes ou de la vitrosité), la qualité des tubercules est meilleure;

- détection rapide d’un problème éventuel sur la parcelle grâce au suivi hebdomadaire par le producteur ou le technicien.

Le service est relancé: profitez-en !
La Fiwap (dans le cadre du CPP) et le Carah poursuivront l’encadrement des producteurs wallons de pomme de terre qui souhaitent appliquer le fractionnement de la fumure azotée.

Coût membre : 50,00 € pour la première parcelle ; 30,00 € par parcelle à partir de la 2ème parcelle.

Coût non-membre : 100,00 € pour la première parcelle ; 60,00 € par parcelle à partir de la 2ème parcelle.

Le service comprend le suivi du statut azoté de la plante à l’aide du chlorophyllomètre entre 25 et 55 jours après émergence, et les discussions techniques au sujet du mode d’apport complémentaire éventuel. La présence régulière sur la parcelle assure également une surveillance des maladies entre fin mai et début juillet. A ne pas négliger !

Personnes de contact :

Pierre LEBRUN
Tel : 081/61.06.56 (Fiwap)

Pierre VER EECKE
Gsm : 0496/157618
Email : pierre.vereecke@fiwap.be

 

 

 

 

 



Tout droit de reprise, de reproduction, de traduction ou d’adaptation, partielle ou totale, sous quelque forme que ce soit, est réservé à la Fiwap et est interdit. Sauf accord préalable écrit du / des auteurs et de la Fiwap. Une reprise partielle peut être faite en italique, moyennant son insertion entre guillemets, et mention de la source (auteur(s) et Fiwap asbl). Source photos : Apaq-W et Fiwap
 

Avec le soutien du Service Public de Wallonie (SPW) - Direction Générale Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement (DGARNE)